Un marathon à Bordeaux en 2014 ?

Le projet est dans les tuyaux depuis plusieurs mois et il devrait prendre corps l’an prochain.

En novembre 2014, l’agglomération bordelaise accueillera un marathon, baptisé « marathon des ponts.»

Le projet est ambitieux et l’idée, pour la Communauté Urbaine de Bordeaux, à l’initiative du projet, est de voir cette compétition devenir rapidement « un rendez-vous majeur au niveau national et international.» Dans le panorama des grandes courses se disputant en milieu urbain, la spécificité de cette épreuve bordelaise sera de mettre en avant la richesse naturelle de l’agglomération et la diversité de ses paysages.

10 000 coureurs attendus

A l’origine, c’est le succès rencontré par la course des ponts, organisée lors de l’inauguration du pont Chaban-Delmas, le 17 mars dernier, qui a donné à Vincent Feltesse, le président de la CUB, l’idée de créer un événement récurrent et d’envergure, qui pourrait ainsi devenir une vitrine pour l’agglomération.

L’épreuve, dont l’ambition est d’attirer 10 000 coureurs dès la première édition, empruntera, comme son nom le laisse deviner, les ponts qui enjambent la Garonne.

Si deux types de parcours sont encore à l’étude, il semble acquis que le départ sera donné au pied du pont d’Aquitaine. Une première hypothèse envisage un passage par les Jalles avant de revenir en coeur d’agglo. Mais un second tracé, qui privilégie une traversée immédiate du pont Chaban-Delmas, semble tenir la corde. Ensuite, les coureurs longeraient la Garonne sur la rive droite, passeraient le pont de pierre et prendraient le direction des villes de Pessac, Talence ou Mérignac, avec comme idée forte la découverte des vignobles du secteur. L’arrivée serait jugée sur les boulevards.

« Une vraie envie »

A la CUB, c’est Marco Franchi, le directeur de la mission urbanité culture, qui pilote le projet : « nous travaillons en collaboration avec la ligue d’Aquitaine d’athlétisme et les clubs de la métropole, explique-t-il. L’organisation sera gérée par un collectif regroupant ces clubs.

Ce projet de marathon mobilise beaucoup, il y a une forte envie, notamment dans le secteur privé. Un marathon, c’est une grande fête mais ça génère également d’importantes retombées économiques pour une agglomération, ça participe à son attractivité.»

Avec ses 600 licenciés, le club Bordeaux Athlé suit le dossier de près et verrait cette épreuve d’un très bon oeil : « on nous demande souvent pourquoi Bordeaux ne dispose pas d’une course de ce type, sourit Samuel Edimo Madiba, secrétaire général du club. Il y a une vraie envie chez les coureurs.»

Le choix d’organiser l’épreuve en novembre est le fruit d’une réflexion visant à ne pas entrer en concurrence avec les autres grands marathons du département : celui des Villages, à Lège-Cap-Ferret, et celui mondialement réputé du Médoc.



Un marathon d’agglomération

En période pré-électorale, le lancement d’un tel projet par la CUB ne pouvait pas manquer de créer quelques tensions entre l’intercommunalité et la mairie de Bordeaux. Prévenu via un courrier de Vincent Feltesse, daté du 28 octobre, Alain Juppé a réagi lors du conseil de CUB, vendredi dernier. Il a qualifié de « dépense inopportune » le financement de cette course en période de restrictions budgétaires. Vincent Feltesse lui a rétorqué que l’organisation d’un marathon coûtait « 200 000 € quand un 

kilomètre de tram coûte 20M€. Vous qui préconisez des extensions du tram vers Bruges… On n’est pas dans les mêmes ordres de grandeur.»

Dans les couloirs du palais Rohan, on ne goûte guère cette initiative de la CUB et l’on rappelle que la compétence sportive ne fait pas partie des prérogatives communautaires. Surtout, cette annonce vient couper l’herbe sous le pied de l’équipe municipale, qui disposerait également d’un projet de marathon.

Estampillé CUB, ce « marathon des ponts » n’est donc surtout pas un « marathon de Bordeaux.» Il évite d’ailleurs la plupart des sites emblématiques de la ville-centre… La mairie, loin de baisser les bras, laisse entendre qu’elle n’a pas renoncé à son propre projet. L’agglomération disposera-t-elle bientôt de deux marathons ? C’est peu probable et cela annonce de vifs débats en coulisses…

Source : http://www.bordeaux7.com/ Un « marathon des ponts » en novembre 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s