Reconnaissance officielle du Marathon des Forts du Périgord : compte-rendu – 09/02/2014 – Grignols

Afin de nous préparer au marathon des Forts du Périgord, qui aura lieu le 9 mars 2014, nous nous sommes rendus ce dimanche au domaine de Chaulnes, à Grignols, où était organisée une reconnaissance de la fin du parcours. Un mois jour pour jour avant la course, nous avons pu découvrir les 15 derniers kilomètres correspondant à la partie du parcours allant de Villamblard jusqu’à l’arrivée.

DSC03328

Après avoir pris les navettes mises à disposition par l’organisation et par certains participants (merci à eux), nous nous sommes retrouvés en compagnie d’une trentaine de coureurs, au niveau du km 27 de la course, à l’endroit où s’effectueront les passages de relais et où pourront également se ravitailler les participants.

Pour les coureurs inscrits en duo, ces derniers ont ainsi pu reconnaître l’intégralité du parcours que devra effectuer le second relayeur de l’équipe. Les coureurs inscrits sur l’épreuve du marathon à 4 ont pu, quant à eux, découvrir le parcours qu’emprunteront le 3ème et le 4ème relayeur.

On dit souvent qu’un marathon ne commence vraiment qu’à partir du 30ème km. Inscrits pour notre part en individuel, nous nous sommes donc retrouvés téléportés directement au pied du « mur », qui se manifeste souvent à ce niveau chez les marathoniens, mais en bénéficiant de toute la fraîcheur et de la lucidité nécessaires pour nous permettre d’appréhender dans les meilleures conditions cette fin de parcours.

DSC03330

Compte tenu des précipitations actuellement abondantes, le parcours s’est avéré relativement gras et à la limite du praticable, par endroits. 

Après un premier kilomètre en légère montée, les cinq kilomètres suivants sont apparus assez plats, avec une alternance de parties en secteur boisé, quelques passages de transition sur bitume, et des portions sur chemins en calcaire, bien stabilisées et roulantes.

Nous avons ensuite enchaîné par deux bosses avant de marquer un arrêt ravitaillement au pied du château de Grignols, aux environs du 10ème kilomètre.

Chateau-de-Grignols-002

Après avoir achevé l’ascension de la seconde bosse, nous avons rapidement basculé sur une longue descente se finissant, dans le bourg de Bruc, par une partie plate de liaison en bitume.

Nous avons alors attaqué la grosse difficulté du tracé, avec une ascension de près de 800 m présentant par endroits des portions à près de 20% de dénivelé positif. Placée à ce moment de la course, cette côte fera mal aux jambes. Avec des conditions d’adhérence précaires, les coureurs n’auront pas d’autre choix que d’alterner marche et course.

Passée cette dernière montée, les coureurs pourront dérouler sur une partie finale plate jusqu’à l’arrivée.

La reconnaissance nous aura permis de parcourir un peu plus de 15 km avec un dénivelé positif de près de 400 m, ce qui correspond sensiblement aux données fournies sur le site de la course.

MDF

Nous remercions les organisateurs pour cette ballade dominicale réalisée dans un environnement campagnard très agréable.

Si vous souhaitez rejoindre les 350 participants inscrits à ce jour sur les différentes épreuves proposées (randonnée VTT, marathon individuel, par équipe de 2 ou 4 coureurs), sachez qu’il est encore possible de le faire, par courrier ou en ligne, jusqu’au 23 février 2014 : inscriptions.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s