Le marathon de Montauban – 06/04/2014

Courir un marathon n’est jamais anecdotique. L’accomplissement de la distance mythique reste, sans aucun doute, un objectif fortement symbolique pour bon nombre de coureurs à pied, même s’il tend à se banaliser. C’est en tout cas, pour notre part, un objectif que nous nous étions fixé lors de nos débuts en course à pied il y a un peu moins de trois ans.

Après un peu plus d’une année de pratique, cet objectif a été validé en 2012, à l’occasion du marathon de Toulouse.

L’appétit vient en mangeant comme on dit et c’est désormais le franchissement ou la confirmation de certains seuils chronométriques qui sont en ligne de mire. Dès lors, les critères de choix des courses se font plus sélectifs, notamment en termes de profil et de dénivelé avec la recherche de parcours roulants.

Marathon-de-Montauban-2014

Le marathon de Montauban, que nous avons découvert pour la première fois en 2013, constitue à cet égard un choix sportif pertinent.

Son positionnement dans le calendrier de début d’année est, par ailleurs, intéressant pour nous dans la mesure où cette course peut idéalement s’intégrer dans le cadre de notre préparation aux 50 km de Belvès qui se dérouleront 3 semaines plus tard. Cette association a déjà été testée en 2013 est a plutôt bien fonctionné, pour nous, mais aussi pour un coureur de renom tel que Jérôme Bellanca, vainqueur de l’édition 2013, qui avait ensuite enchaîné par un titre de champion de France des 100 km courus également à Belvès.

La 7ème édition du marathon de Montauban, à laquelle nous sommes inscrits, aura lieu le dimanche 6 avril 2014. Cet événement est constitué, comme l’année dernière, de 4 courses : un 10 km, un semi-marathon, un marathon-relais par équipes de 4 et bien sûr un marathon en individuel. Des marches sont également proposées le même jour ainsi que des courses gratuites, la veille, pour les enfants.

 Cyril Montauban

Composé initialement de deux boucles, et réputé un peu cassant sur la deuxième partie, le parcours a été entièrement revu en 2013 et se déroule désormais sur une seule boucle plus roulante : Parcours2014.

Les données GPS, issues de notre course 2013 sont les suivantes en terme de dénivelé :

Gain d’altitude: 239 m
Perte d’altitude: 221 m
Altitude min.: 83 m
Altitude max.: 137 m

Autre point positif notable, les organisateurs n’ont pas cédé à la dérive inflationniste que l’on constate sur certaines courses. Les frais d’inscription sont tout à fait raisonnables et justifiés notamment au regard des dotations attribuées aux coureurs avec en 2013 : une médaille, un maillot et un article textile supplémentaire de la marque Mizuno – sponsor de la course – pour les marathoniens, ainsi qu’un panier de produits régionaux à choisir sur le marché des coureurs.

IMG_4259

Pour le reste, nous avons pu constater l’année dernière que l’organisation de ce marathon était parfaitement huilée et que celui-ci n’avait rien à envier aux autres marathons supposés plus prestigieux. Les participants peuvent ainsi bénéficier de nombreuses prestations autour de la course : village marathon avec son marché de produits régionaux, pasta-party, animations dès le vendredi soir avant course et sur le parcours. Des vestiaires, douches et consignes gratuites, ravitaillements bien fournis sont également mis à disposition.

Pour résumer, un marathon que l’on ne peut que conseiller et qui constitue une excellente alternative aux marathons bordelais situés à équidistance ou presque de notre département.

Retrouvez tous les détails de la course sur le site officiel.

Publicités

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. DaJo dit :

    Belle promotion d’une épreuve visiblement à découvrir.
    239m d+, ce n’est qd même pas si plat que çà…

    1. Le parcours du marathon de Montauban est agréable et ne comprend pas de difficultés majeures, seulement quelques faux plats dont un vers le 40ème km pas forcément le mieux placé !
      Les dénivelés issus des relevés GPS sont, par ailleurs, à considérer avec précaution. Les sensations ressenties sur le terrain sont parfois assez éloignées des données chiffrées…

  2. DaJo dit :

    Effectivement, bonne remarque sur les relevés GPS… As-tu tracé le parcours sur openrunner pour comparer ?

    1. Sur Openrunner le D+ est le même à deux mètres près.

      C’est vrai que ce site constitue une bonne base de renseignement ou de comparaison.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s