Le marathon des forts du Périgord – 09/03/14 – Bergerac/Grignols – Résultats, photos et vidéo

Après une reconnaissance partielle effectuée il y a un mois, le 1er marathon des forts du Périgord s’est dévoilé dans son intégralité. Les participants ont ainsi pu découvrir le magnifique parcours tracé à travers vignes, champs et portions boisées, concocté par les organisateurs.

13041050153_658a7d5e0b_c

Partis de la base de loisirs de Pombonne à Bergerac, les concurrents se sont retrouvés au domaine des Chaulnes à Grignols, en début d’après-midi, pour partager un délicieux buffet périgourdin et profiter d’une dégustation de vins. De l’avis général, cette journée qui s’est déroulée sous un soleil radieux a été une réussite totale. Il est à espérer que cette épreuve pourra se perpétuer.

13040975043_f6dd4c2af6_c

Inscrits sur l’épreuve du marathon en solo, nous en avons profité pour prendre quelques photos au départ, et lors de la remise des prix.

Vidéo de Chris VD :

Photos

Photos de l’organisation (page Facebook)

Résultats (FFA)

Résultats (Running Mag)

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. DOMLUZ dit :

    Bonjour, l’article sur le marathon des forts du Périgord, reflète en partie la réalité, je dis bien en partie car faut il être honnête, parcours superbe, organisation très bien et quelle gentillesse de tous ces jeunes bénévoles, accueil sur la base de loisir parfaite. Mais reste cependant un point noir à signaler et faut le dire…quel buffet Périgourdin ???? une assiette avec deux minuscules tartines de pâté industriel, tout aussi minuscule morceau de gâteau et de la salade aux noix, j’oubliais le bol de soupe à l’oignon, non rassurez moi c’est pas ça un buffet périgourdin. Bon voila je pense qu’il fallait le dire, c’était une première édition et tout ne peut être parfait, on le sait et on ne leur en veut pas mais attention aux promesses faites et non tenues. Sportivement et amicalement. Dom

  2. Maxime dit :

    Attention !!! C’était une assiette de SAVEURS périgourdine, le but étant de faire découvrir plusieurs petits mets régionaux (foie gras, gésier, tarte aux noix, tome du périgord, soupe à l’oignon, dégustation de vin bergeracois).
    Maintenant peut être qu’une minorité de coureurs arrivés au buffet sur la fin de course n’ont pas eu la totalité des produits promis, cause d’un mauvais calcul. Mais réduire l’organisation à ce commentaire « industriel » c’est dommage…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s