Test vestes d’hydratation UltrAspire : modèles Spry et Alpha

Lors de la reconnaissance du trail hivernal du Bugue, nous avons eu l’opportunité d’essayer les vestes d’hydratation UltrAspire. Pour l’occasion, Cédric s’était équipé du modèle Spry. Cyril et Jean-Marc, l’organisateur de la course, avaient opté quant à eux pour son grand frère, le modèle Alpha. Un test réalisé en conditions de course et qui s’est poursuivi, pour Jean-Marc, à VTT.

Au terme des différents essais réalisés, nous avons pu découvrir toutes les qualités des produits de cette marque américaine, très bien implantée outre-Atlantique, mais encore méconnue en France.

téléchargement

Quand on regarde de plus près le catalogue du fabricant, on s’aperçoit que celui-ci n’est pas le premier venu sur le marché. En effet, la marque a développé tout un ensemble de produits capables de répondre aux besoins des coureurs et des pratiquants de sport nature en matière d’hydratation (vestes et sacs à dos d’hydratation, ceintures de portage, gourdes à main, bidons ergonomiques, poches à eau, tasses souples…).

Les modèles SPRY et ALPHA font partie de la gamme des vestes d’hydratation, proposant chacun des caractéristiques assez proches au niveau de leur conception. L’ALPHA se distingue du modèle SPRY par une capacité de portage supérieure.

SPRY

Le Spry d’UltrAspire a été conçu pour des coureurs qui recherchent une solution d’hydratation pour des entraînements ou des courses sur courtes ou moyennes distances.

Avec un portage haut sur le dos et des poches sur le devant, il constitue une alternative intéressante aux ceintures et autres porte-bidons. Grâce à sa conception minimaliste et ses 160 gr (280 gr avec la poche à eau), le Spry se fait facilement oublier.

Doté d’une poche arrière à fermeture magnétique, il permet d’accueillir une veste de pluie, un coupe-vent ou une poche à eau de 1 l. Le modèle fourni avec le sac s’adapte parfaitement à la poche et s’y loge en occupant tout l’espace, ce qui évite ainsi tout ballottement. Un passant élastique sur l’épaule maintient le tuyau en place.

spry-30d

Sur l’avant, une poche zippée et une poche à fermeture magnétique sur le haut permettent de ranger des clés ou tout autre objet de petite dimension.

Plus bas, une poche en mesh sur la bretelle gauche permet de caser un bidon rigide ou une flasque souple de taille classique (500 ml). A droite, une poche zippée peut accueillir des gels ou des barres énergétiques. Une sur-poche en mesh a été ajoutée sur le dessus de ce compartiment. Il est possible d’y glisser une solution d’hydratation d’environ 200-300 ml

Le sac s’ajuste parfaitement à la morphologie du coureur grâce à sa sangle pectorale et aux deux sangles latérales.

FICHE TECHNIQUE
Nom : Spry 30 D
Marque : UltrAspire
Poids : 160 gr (à vide)
Prix : 49 € (chez Trailstore).

ALPHA

Comme le Spry, le sac Alpha d’UltrAspire est parfait pour ceux qui aiment courir léger. Une fois enfilé, vous n’avez pas l’impression de l’avoir sur le dos.

Un élastique au dos est disponible pour fixer une veste et/ou compresser la poche à eau. Un des arguments principaux de la marque pour vanter ce modèle est qu’il permet d’atteindre la poche arrière, d’une seule main, tout en courant.

Le portage de la poche à eau est positionné sur le haut du dos pour avoir un meilleur centre de gravité et assurer une bonne répartition de la charge.

Sur le côté : 2 poches extensibles permettent d’y loger des flasques de petit format, gels, etc… Les sangles à serrage rapide permettent un réglage fin. A noter que, à la différence du SPRY, ce modèle est disponible en 2 tailles afin de s’adapter au mieux à la morphologie de chacun.

Devant : 2 poches en filet léger peuvent servir de porte-bidon ou bien contenir de la nourriture, un téléphone, des gels ou barres énergétiques grâce à un filet de serrage. On trouve également une poche avec fermeture aimantée. Les fermetures zippées s’ouvrent très facilement (même avec les doigts engourdis).

ua050_ultraspire_alpha_blue_a4ok

Poche arrière : Conçue en mailles microfibres ultra respirantes, légères et aérées.

Contrairement au Spry, la taille de la poche de l’Alpha permet de contenir à la fois une poche à eau (2 l.) ainsi que des vêtements d’appoint et de la nourriture complémentaire.

Guide des tailles (tour de poitrine) :

Small-Medium (vert) : 71 – 106 cm
Large-XLarge (bleu) : 91 – 116 cm

Ce sac est livré avec une poche à eau UltrAspire de 2 l. à débit rapide. Le tuyau peut se fixer dans les 2 élastiques situés de chaque côté et convient ainsi aussi bien pour les gauchers que les droitiers.

FICHE TECHNIQUE
Nom : Alpha
Marque : UltrAspire
Contenance : 4 l
Poids : 215 gr (à vide)
Prix : 75 € (chez Trailstore).

Notre avis

En proposant des produits de bonne qualité, bien conçus et dans une gamme de prix attractive, on peut dire qu’UltrAspire constitue une alternative crédible face aux marques phares du marché comme Salomon ou Camelbak.

Les deux modèles testés nous ont particulièrement séduits par leur solidité et la qualité de leurs finitions (coutures, ajustements…). Conçus à partir du même mesh caractéristique en forme de nid d’abeilles qui équipe l’ensemble des produits de la gamme des vestes d’hydratation de la marque, le SPRY et l’ALPHA se révèlent d’une redoutable efficacité et d’un grand confort. Un mesh qui n’est pas sans rappeler d’ailleurs celui utilisé par NATHAN sur son modèle Endurance, en particulier. Simple coïncidence. Pas vraiment, quand on sait que le créateur de la marque UltraSpire est un transfuge de celui qui est aujourd’hui son concurrent…

Ultra-légères et très bien ventilées, les vestes UltraSpire s’avèrent particulièrement stables, équilibrés et ergonomiques. Elles raviront les amateurs de trail minimaliste ne souhaitant emporter que l’essentiel lors de leurs entraînements ou en compétition.

Pour :
– ergonomie, veste parfaitement ajustée au corps, absence de ballottement ;
– possibilité de choisir entre une hydratation portée dans le dos (poche à eau) ou sur l’avant (bidons ou gourde souple), voire de combiner les deux solutions ;
– poids plume ;
– solidité, qualité de finition ;
– tissu mesh respirant et confortable ;
– rangements astucieux et accessibles facilement sur l’avant et sur l’arrière (modèle Alpha) ;
– possibilité de remplir la poche à eau sans la sortir du sac.
Contre :
– absence de sifflet et de couverture de survie ;
– présentation austère (rappelant un peu le gilet de pêche) et manquant de fantaisie ;
– marque encore confidentielle en France.

Test réalisé en partenariat avec Trailstore.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s