Succès sportif et populaire pour le TTD24 La Caussadaise – 30 mai 2015 – Trélissac

Samedi soir, on affichait complet au stade Firmin Daudou à Trélissac où avait lieu la 11ème édition de la Caussadaise. Peut être incités par le beau temps, de nombreux inscrits de dernière minute étaient venus se joindre à la fête organisée par l’Elan Sportif de Trélissac.

Avec plus de 500 participants sur les différentes épreuves proposées (courses enfants – kid trail, marche nordique 13 km, la Crapadaise – trail 12 km solo et duo, et la Caussadaise – trail 25 km), les organisateurs ont largement dépassé le nombre de 328 inscrits enregistrés en 2014.

IMG_1408

(Le village sportif avec l’animation BMX d’avant course)

A la suite des nombreux témoignages de satisfaction reçus l’année dernière, où la manifestation avait fait peau neuve (modification des parcours, passage sur un format de course en semi-nocture, mise en place d’un village sportif avec animations et spectacle, …), Jean-Claude Lopez et toute son équipe avaient décidé de reconduire la formule.

Ils ont pu compter cette année encore sur le soutien de nombreux partenaires et sponsors (TRAID, E. LECLERC, DECATHLON, OXSITIS, APURNA, Cycles MAZEAU, Perifruit, …) ainsi que sur la présence de plusieurs organisateurs de courses du département venus faire la promotion de leur manifestation.

Couteliers

En plus d’une dotation généreuse (avec 2 800 € de récompenses distribuées sur l’ensemble des courses), la Caussadaise servait également de support aux championnats de Dordogne et d’Aquitaine de trail court. Une motivation supplémentaire qui avait fait venir des départements voisins de nombreux concurrents.

De quoi rendre un peu plus tendu qu’à l’accoutumée le périgourdin Steve Leclerc (Périgueux running), grand favori de l’épreuve, au moment de s’élancer. Contrairement à son habitude, ce dernier n’a voulu prendre aucun risque et s’est porté en tête dès le début de la course, dont le départ était donné à 20 h.

Caussadaise

(Départ de la Caussadaise – photo : Michelle Strörmann)

Une stratégie qui s’est avérée payante puisqu’il sera le premier à se présenter sur la ligne d’arrivée, à la nuit tombante après 1h37’47 de course, avec plus de 9 minutes d’avance sur son premier poursuivant. Il réalise ainsi le doublé avec un chrono équivalent à celui de 2014. Une belle performance donc, quand on sait que le parcours avait été rallongé d’un km et agrémenté d’une difficulté supplémentaire, pour tenir compte des remarques des coureurs jugeant ce dernier un peu trop roulant et pas assez technique sur la fin.

Derrière, la lutte pour les places d’honneur a été plus serrée. Après avoir longtemps occupé la 2ème place, Yohann Allain, pris de crampes et sans doute pas tout à fait remis après sa belle performance le week-end précédent sur le 32 km du trail des Gendarmes et des voleurs de temps à Ambazac, a du finalement s’effacer sur le final derrière Alan Barry (PNA Sarlat), Eric Caldumbide et Bruno Ceyssat (Saint-Astier triathlon) qui terminent à moins d’une minute d’écart.

Nous étions présents, pour la deuxième année consécutive, sur cette course. Compte-tenu de la belle densité de coureurs de bon niveau, Cédric a du se satisfaire d’une 6ème place, alors qu’il avait fini au pied du podium l’an passé. Il est talonné par Cyril qui termine 7ème à 40″ derrière, après avoir fait le choix d’un départ plus rapide cette année.

Sur cette même distance, Annabelle Souriau (Team TRAID / ASPTT Périgueux) a imité son homologue masculin en réalisant également le doublé. Elle s’est imposée en 2h06’38 devant Carine Ben Tayeb (Périgueux running) et Karine Deville.

11377110_463080317192046_4867095423497038500_n

(Arrivée de la Crapadaise – photo : ASPB)

Du côté des coureurs du 12 km, partis un quart plus tard, le tenant du titre Gregory Pradelou (KM42 St Just le Martel) a du, quant à lui, s’incliner devant Mohammed Berrarah qui l’a emporté avec un chrono de 46’31. Julien Poulain (CA Périgueux triathlon) complète le podium.

11215106_10205731691710301_960886249020882270_n

(Podium masculin – 12 km)

On notera la présence amicale de Yoann kowal qui, tout juste rentré d’un stage de préparation de deux mois aux Etats-Unis, est gentiment venu apporter son soutien en se joignant à la course.

KowalChez les femmes, la victoire est revenue à Marie Faillat (Périgueux running), qui l’avait elle aussi emporté l’an dernier. Elle devance sur le podium Marie-Christine Brusquand (PNA Sarlat) et Emilie Daubisse.

En relais (2 x 6 km), c’est l’équipe du Périgueux Running (Delage / Sautonie) qui prend la première place.

A l’arrivée, un public nombreux était venu applaudir les coureurs. Tout ce monde a pu se retrouver autour d’un repas, et profiter d’un concert de musique irlandaise donné par le groupe DULCIMER.

Photos d’avant course

Photos (ASPB)

Photos (Michelle Strörmann)

Photos organisation

Résultats

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s