Sac de trail COMPRESSPORT ULTRUN 140 gr PACK : minimaliste, mais il fait le maximum !

En à peine 8 ans d’existence, COMPRESSPORT s’est taillée une solide réputation sur le marché de la compression sportive.

La marque suisse a su faire prospérer sa notoriété, construite à partir de son produit phrase (le manchon R2 – Race & Recovery), en développant toute une gamme de vêtements et d’accessoires spécialement étudiés pour les sportifs. Dernier-né en date, le sac de trail ULTRUN 140 gr PACK.

ob_2d1e9a_ult-run-140g-pack-sac-trail-homme.jpg

Convaincu par la technicité et la solidité des produits de la marque, en tant qu’utilisateur du trail short, du trail shirt, des trail socks, des manchons de jambe et de bras, de la visière, du porte-dossard et de la veste Hurricane, Cyril n’a pas hésité une seconde à se procurer ce nouveau sac dès sa sortie en boutique. Après 3 mois d’utilisation, il nous livre ses impressions.

Fin 2015, j’ai découvert que COMPRESSPORT venait de sortir un tout nouveau sac de trail-running, conçu sur le modèle des vestes d’hydratation dernier cri.

Donné pour un poids de 140 gr, il se positionne comme l’un des plus légers du marché. Dans sa catégorie de portage, on ne trouve guère que l’ULTRABAG PRO 3l de chez WAA susceptible de venir le concurrencer sur ce terrain là.

Livré sans poche à eau ni flasque, on perçoit d’emblée dès qu’on le prend en main son extrême légèreté ; impression encore renforcée lorsqu’on le retire de son cintre et qu’on l’enfile sur le dos.

J’ai opté pour ma part pour le système de la poche à eau, d’une contenance de 1,5 l, récupérée sur mon ancien sac SALOMON S-Lab Sense. La mise en place se fait sans difficulté au moyen de passants élastiques situés de part et d’autre du sac, de sorte que l’on peut faire remonter indifféremment le tuyau par le côté gauche ou droit selon sa préférence. Une fois la poche installée, je n’ai eu qu’à ajuster la longueur du tuyau, pour venir le positionner à portée de bouche.

Sur la dizaine de compartiments disponibles, deux emplacements ont été prévus sur les bretelles, pour les amateurs de portage sur l’avant, pour pouvoir positionner flasques (2 x 500 ml max.) ou gourdes rigides (2 x 750 ml max.). Un serrage ajustable permet de maintenir le récipient et de le sortir aisément, en cas de besoin. Si l’on souhaite, un troisième compartiment situé en bas du dos peut même accueillir, en complément, une gourde de 650 ml venant se positionner à l’horizontal (soit plus de 3,5 l au total).

ultrun-140g-pack-sac-trail-de-compressport (1).jpg

Côté rangement, on retrouve sur l’avant des emplacements destinés au portage des gourdes 2 poches, en mesh extensible, pouvant comme leur nom l’indique (energy pocket) contenir gels, barres…

Le sac dispose également de 2 poches latérales, confectionnées avec le même mesh, disposant d’une fermeture par scratch.

Sur ce produit, la marque a d’ailleurs délibérément banni le recours à tout système de fermeture par zip, moins fiable dans la durée et pouvant être moins facile à manipuler en condition de course.

ult-run-140g-pack-sac-trail-homme-4.jpg

Au dos, le sac dispose d’une poche à double compartiment servant notamment à accueillir la poche à eau. Une 3ème poche avec rabat vient se placer au dessus.

Au niveau de l’ergonomie, plutôt que de décliner son sac en plusieurs tailles, COMPRESSPORT a fait le choix intelligent de le proposer en deux versions : homme et femme, pour s’adapter au mieux à la morphologie de chacun.

ultrun-140g-pack-sac-trail-de-compressport.jpg

La mise en place du sac se fait comme si on enfilait un gilet. La fermeture s’effectue par clip, au niveau de la ceinture et, à hauteur de la poitrine, au moyen d’un dispositif original élaboré à partir du système de laçage élastique Xtenex.

Comme pour une chaussure, il suffit alors de le positionner en se servant des 3 œillets situés de part et d’autre, sur chaque bretelle. Plutôt dubitatif au début, je dois dire que ce procédé s’avère aussi simple qu’ingénieux. D’abord parce qu’il ne se desserre absolument pas en courant. Ensuite, parce qu’il permet un serrage parfait du sac, quels que soient son chargement et la corpulence du coureur.

Capture d’écran 2016-01-20 à 22-03-39.png

Sur le dos, le sac s’avère très bien ajusté et maintenu au corps. Plusieurs inserts siliconés, que l’on retrouve sur d’autres produits de la marque, ont été positionnés sur les parties intérieures du sac afin de renforcer sa stabilité en course, une fois chargé, et éviter au maximum tout risque de ballottement et de friction.

A l’usage, on se rend compte que le mesh aéré présent en différents endroits sèche très rapidement. En revanche, c’est un peu moins vrai pour la double confectionnée avec une toile de type « parachute », qui évacue moins bien la transpiration.

La légèreté du produit est bluffante et du fait de son parfait ajustement, on peut dire qu’il se ferait presque oublié. J’ai retrouvé des sensations proches de celles perçues sur le modèle ALPHA de la marque UltrAspire que j’avais eu l’occasion de tester il y a quelques mois, à la différence près que le sac de chez COMPRESSPORT est encore plus léger et mieux conçu, tout en disposant d’une capacité de portage légèrement supérieure.

Même si celle-ci reste assez modeste et destine le sac à des courses de distance courte ou intermédiaire, avec une bonne optimisation du rangement on pourra envisager une utilisation sur des plus longues distances, comme on a pu le voir notamment sur l’Ultra-Trail du Périgord de la part de coureurs comme Patrick ROUSSEL (gérant du magasin ESPRIT RUN où je me suis procuré mon sac) qui l’a utilisé tout au long de sa course.

13133098_1287172091311855_1152130939306316701_n

Au chapitre des accessoires utiles, on notera également la présence sur l’avant d’un sifflet, directement accessible, ainsi que de liens élastiques, au bas du dos pour un portage des bâtons.

Malgré sa légèreté, la finition de ce sac est comme pour les autres produits de la marque, d’excellente facture et dégage une impression de solidité. Proposé au prix conseillé de 120 €, la qualité toutefois se paie.

En définitive, et c’est tant mieux, il m’a été difficile de trouver des défauts à cette veste d’hydratation. En tant qu’utilisateur de la poche à eau, je me suis toutefois vite rendu compte que, du fait de l’absence de sachet isotherme du type de celui qu’on peut trouver notamment sur les modèles S-Lab de chez SALOMON, la chaleur du corps se transmets assez rapidement au contenu de la poche à eau.

Il n’existe pas, pour l’heure, de déclinaison de ce sac dans une version disposant d’une capacité de portage supérieure. Mais, si le succès naissant de ce produit se confirme, il pourrait être à coup sûr le premier d’une longue série.

Post-scriptum

Une année d’utilisation intensive du sac m’a permis de valider la plupart de mes premières (bonnes) impressions. A l’usage, 2 défauts sont toutefois apparus que je n’avais pas perçus d’emblée.

D’abord, en voulant passer à une utilisation de gourdes avec portage sur l’avant, je me suis aperçu que le sac ballotait beaucoup et que, finalement, il n’était pas si bien ajusté que cela. De ce point de vue, une proposition du produit en plusieurs tailles aurait surement été plus judicieuse.

Mais surtout, les oeillets du sac ont rouillé et ont rendu le système d’attache avec le lacet Xtenex très fastidieux à utiliser. En plus de devenir de plus en plus difficile à mettre et à enlever (notamment avec les doigts mouillés), celui-ci a fini par s’élimer. Une mésaventure dont j’ai fait part auprès du SAV de chez COMPRESSPORT, lequel a fini par reconnaître qu’il s’agissait d’un défaut du sac et qu’un prototype, en cours de conception, intègrerait une modification à ce niveau.

Pour : Contre :
légèreté doublure évacuant mal la transpiration
confort isolation de la poche à eau insuffisante
ergonomie prix un peu élevé
version homme / femme  taille unique
qualité de finition système d’attache Xtenex

Communiqué de presse

Fiche produit

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s