Lionel Roye de Puyferrat

Comme c’est désormais la tradition, c’est par une nocturne que les aficionados de trail et autres amateurs de course à pied en Dordogne ont débuté l’année.

Et, plus encore que pour les précédentes éditions, il a fallu se montrer rapide dès l’ouverture des inscriptions pour avoir le privilège de prendre place derrière la ligne de départ, pour cette 5ème édition du trail de Puyferrat. Preuve de son succès, les 685 dossards disponibles se sont arrachés en quelques jours seulement.

telechargement-1Sur ce trail à l’ambiance médiévale, les coureurs avaient le choix comme l’an dernier entre 2 distances : un 9 et un 18 km, sur lequel le parcours avait été modifié avec la présence d’un joli petit raidillon au 10ème km. Mais, contrairement à 2016 où les températures étaient plutôt douces pour la saison et le sol bien gras, c’est sous une température hivernale et sur un sol gelé que les concurrents se sont affrontés.

Sur chacune des 2 épreuves, les tenants du titre faisaient figure de favoris. Et, malgré une forte adversité, l’un comme l’autre n’ont pas tremblé.

Sur le 18 km, Steve Leclerc (Périgueux Running), en reprise après sa belle 10ème place sur la Saintélyon, n’a rien pu faire face à un Lionel Roye (CA Périgueux Athlétisme), impressionnant de facilité, qui a très vite pris la poudre d’escampette. Auteur d’une course parfaite, il l’emporte en moins d’1h10′ et conserve ainsi sa couronne.

Derrière, la bataille pour le podium a été rude. Steve Leclerc et Christophe Palomo (Les Poumons de l’Extrême/CA Périgueux Triathlon) prennent finalement la 2ème et 3ème place.

Chez les filles, Christelle Lazard (Périgueux Running) continue d’étoffer son palmarès et poursuit sa belle série d’invincibilité sur trail, en s’imposant de nouveau. Pour sa première participation à l’épreuve, celle-ci déclarait à l’arrivée en avoir pris plein les yeux pendant la course, et se disait ravie par l’ambiance. A la deuxième place, on retrouve Karine Deville (Les Bull d’Auvézère), qui l’avait emporté l’an dernier. Héloïse Delanne (Team GC) prend la 3ème place.

Sur le 9 km, c’est également un spécialiste du triple effort qui s’est imposé, avec la victoire de Thor Berben (Team Endurance Shop Périgueux). Ce dernier réalise ainsi le doublé. Nabil Zdeg et Frédéric Maly (Périgueux Running) complètent le podium.

(Podiums 9 km – masculin et féminin)

Du côté des dames, Amanda Hooijmans (Fit Oxygene) remporte la victoire devant Valérie Ducatillion (CA Triathlon Périgueux) et Mélissa Dupont.

Résultats

Photos (site de l’organisation RAIDOC 24)

Edition 2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s