Une 11ème édition du trail des mouflons dominée par le Périgueux Running

Après l’Aïga trail, qui se courait le week end dernier, pour partie dans les gorges de l’Auvézère et du Dalon, c’était au tour du trail des mouflons de mettre à l’honneur ce magnifique territoire à la végétation si particulière, fait de rivières, ruisseaux, cascades, et où le mouflon implanté il y a une cinquantaine d’années y a trouvé un lieu de vie qui lui va à merveille. Un calme et des passages rocheux escarpés, en pleine nature, qui font le bonheur de cet animal mais aussi des traileurs.

Les prévisions météo catastrophiques, qui avaient laissé planer le doute quant au maintien de l’épreuve, se sont finalement révélées moins pire que prévu, et n’ont en tout cas pas rebuté les plus de 200 inscrits sur les 2 épreuves.

Encore relativement méconnu, le trail des mouflons a su gagné au fil des ans en notoriété auprès des coureurs de tous horizons, en recherche de parcours exigeants. Preuve en est cette année, avec pas moins de 15 départements extérieurs à la Dordogne qui étaient représentés.

Les précipitations des jours précédents auront malgré tout apporté un peu plus de piment encore aux difficultés des deux parcours proposés aux concurrents de cette 11ème édition.

Sur le format long (36 km – D+ 1 250 m), en l’absence de Thierry Breuil un temps pressenti, c’est le girondin Jérôme Blanchet qui s’est imposé devant les yeux de ses coéquipiers du Team Trail la Burthe, qui s’étaient déplacés en nombre. En habitué des trails techniques à fort dénivelé du pays Basque, il a su tirer son épingle du jeu face aux coureurs locaux.

Derrière lui, c’est un peloton assez resserré qui suit avec Bruno Ceyssat (Périgueux Running), auteur d’une belle remontée, qui est venu ravir la 2ème place sur le fil à son partenaire de club, Antony Gibaud.

podium-masculin-36-km

(Podium masculin 36 km)

Chez les filles, c’est Christelle Lazard (Périgueux Running) qui s’impose, reléguant ses 3 poursuivantes inscrites également sur l’épreuve longue, à plus d’une heure.

Sur le trail des petits mouflons (15 km – D+ 450 m), cela s’est joué au sprint pour la victoire finale partagée entre Steve Leclerc (Périgueux Running) et Julien Blanchet (Team Trail la Burthe), qui imite du coup son frère et qui n’auront ainsi pas fait le voyage pour rien.

Marine Vigier (Périgueux Running) l’emporte du côté des féminines.

Enfin, sur le relais, c’est encore 2 coureurs du Périgueux Running (Céline Kowal et Vincent Golfier), qui en duo mixte réussissent la performance de s’imposer au scratch.

A noter que les amateurs de trail auront à nouveau l’occasion de pouvoir arpenter la région, dans quinze jours, avec le trail des gorges de l’Auvézère. Cette année, les organisateurs innovent avec une nouvelle épreuve nocturne de 10 km, le samedi soir, qui pourra être combinée avec le trail de 18 km du lendemain.

Résultats

Photos

Départ Grand trail et suivi du petit trail (Didier Vedeau)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s