Steve Leclerc et Lionel Roye se partagent la couronne à Puyferrat

Dès la première montée à la Chapelle des Bois, le ton était donné. Chemins détrempés, ruisselants et boueux à l’extrême, les coureurs ont vite pu s’apercevoir que la partie n’allait pas être facile et qu’il faudrait faire preuve de beaucoup d’adresse pour rester debout. Comme en 2016, les pluies abondantes des derniers jours sont venues…